browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Passeport

Florian Gomet

À 33 ans, je suis un aventurier contemporain qui ne vit que pour relever des défis toujours plus grands. Titulaire d’un Master et du CAPES de mathématiques, j’ai débuté ma carrière professionnelle en tant que professeur dans un collège avant de quitter l’Éducation Nationale pour devenir bûcheron. Un métier qui me sert de préparation physique en complément du triathlon.

Curriculum Vitae

  • En juillet 2008, traversée des Alpes françaises et italiennes à vélo ; 1400 km en 12 jours.
  • En juillet 2009, tour de la Roumanie en VTT ; 2400 km en 27 jours.
  • En août 2011, marche jusqu’en Autriche en traversant la Suisse et en passant par un 4000m ; 800 km en 27 jours.
  • Été 2012, traversée de la Norvège, d’Oslo au Cap Nord, moitié vélo – moitié marche ; 2600 km en 55 jours.
  • En juillet 2014, descente de la Loire en kayak gonflable, du Puy-en-Velay jusqu’à Nantes ; 900 km en 20 jours.
  • En juillet 2016, je suis revenu de ma plus importante expédition, America Extrema, la traversée intégrale de l’Amérique du Nord, de son extrémité Est jusqu’à son extrémité Ouest, à vélo, à pied, à ski et en kayak. 15 mois d’aventures et 12 000 km en solitaire à travers la forêt boréale sans jamais utiliser un moyen motorisé.

 

Lors de ce dernier périple, je suis devenu le premier homme à avoir franchi les monts Mackenzie en période hivernale, en solitaire et sans moyen motorisé.

Aujourd’hui, je suis bûcheron, auteur et conférencier. Je me prépare sans relâche pour mon nouveau rêve, Mission Tibet, le défi fou de rejoindre le Tibet en courant depuis la France dans le plus grand dépouillement. C’est à dire sans chaussures, sans sac à dos et sans argent, le tout sans consommer de produits d’origine animale. Départ prévu en mai 2019…

Pour me préparer à Mission Tibet, je souhaite retourner aux pieds des monts Mackenzie en août 2018 pour les traverser à nouveau mais cette fois, sans me nourrir. En réalisant cette marche d’environ 600 km en jeûnant, j’espère attirer l’attention de ses concitoyens sur les bienfaits du jeûne et les formidables capacités du corps humain que recèle chaque individu dès lors qu’il n’est pas affaibli par une hygiène de vie inadaptée.

 

United-Kingdom